La gastronomie péruvienne

La cuisine péruvienne, considérée comme l’une des plus privilégiées du monde a hérité de l’histoire son talent, son métissage et ses saveurs. La fusion de la cuisine est le fruit de l’échange culturel qui s’est produit au fil du temps sur son territoire, de l’immigration espagnole, africaine, chinoise, japonaise et italienne. La variété de ses plats est née au fur et à mesure que le métissage prenait de l’ampleur ou que les immigrants débarquaient dans le port de Callao.

Le métissage a donné lieu à des plats de descendance africaine comme l’anticucho de corazón, le tacu-tacu et la carapulcra. Les pâtes si nourrissantes ont été apportées par les immigrants italiens, et leur adaptation a donné lieu à des plats maison comme les nouilles vertes ou rouges. Le ceviche, le plat vedette du Pérou est né de la fusion avec la cuisine nipponne. Finalement, le courant novoandino met à l’honneur les produits autochtones, servis sur une nappe blanche, et remet au goût du jour la saveur nationale dont nous sommes si fiers

Annonce événement
Le plus grand événement gastronomique d'europe inaugurera à Paris en juillet 2018